À vous voir ainsi de Lili Catharsis Photo ©Laurent Lafolie

À VOUS VOIR AINSI

"Le port du masque permet au corps d'exister de façon plus aiguë.
Le masque cache et révèle.
Chaque moment est intensifié par une présence autre, une présence différente.
Est ce qu'on est plus ou moins humain avec un masque d'animal ?
Est-ce donc l'aboutissement de l'humanisation ou, à l'inverse, le début de l'animalisation.
Le spectacle se joue entre humanité et animalité, verticalité et horizontalité."

Catherine Vergnes

Présentation

« A vous voir ainsi, ma belle délicate, les pieds dons la fange et les yeux tournés vaporeusement vers le ciel, comme pour lui demander un roi, on dirait vraisemblablement une jeune grenouille qui invoquerait l'idéal. »       Charles Baudelaire
(+)

Présentation

« A vous voir ainsi, ma belle délicate, les pieds dons la fange et les yeux tournés vaporeusement vers le ciel, comme pour lui demander un roi, on dirait vraisemblablement une jeune grenouille qui invoquerait l'idéal. »

Charles Baudelaire

Ces vers de Charles Baudelaire font précisément écho à cette pièce, dans laquelle on s'interroge sur ce qui nous rend humain.

Catherine Vergnes et Pierre Charles Durouchoux rentrent d'un voyage à Bali avec trois exemplaires des fameux masques de grenouilles balinais, ceux là même que Peter Brook, du Théâtre des Bouffes du Nord, commande aussi pour ses spectacles, aux artisans du village de Mas, près d'Ubud, à Bali.

Catherine Vergnes aime les masques, les coiffes, les costumes, qui sont pour elle un moyen qui permet d'aller plus loin dans la transformation du corps, dans la représentation. Elle décide, avec ces masques de grenouilles, de concevoir un spectacle plein d'humour parlant de notre rapport à l'animalité, à la nature et à la culture.

Il s'agit de thèmes centraux dans le travail de la compagnie lili catharsis. Avec ce spectacle, Catherine Vergnes et Pierre Charles Durouchoux, suivant Baudelaire, décident de l'expérimenter exclusivement au féminin. Ils invitent les danseuses Antonia Pons-Capo et Mariella Grillo à jouer avec Catherine Vergnes à se transformer en grenouille, sentant que leurs présences et gestuelles singulières vont compléter les siennes.

Antonia Pons-Capo est une danseuse toulousaine dont la présence plaît beaucoup à Catherine Vergnes car elle danse de façon très humaine. Elle a une grande technique mais a su garder dans sa danse quelque chose de très simple, une énergie, une concentration intérieure, qui n'est pas démonstrative mais entière et vraie.

Catherine Vergnes a dans ce spectacle une présence plus brute, plus globale, très posturale et très physique.

L'équilibre du trio est amené par Mariella Grillo, danseuse italienne vivant à Limoges, qui amène la folie, la légèreté et l'humour dans le spectacle, ainsi qu'une chanson italienne qui sera réutilisée dans la création musicale de Rémi Loridant.

Au début du spectacle, les trois danseuses, assises sur des chaises et montrant leurs vrais visages, nous proposent d'être témoins d'un chemin vers leurs intériorités. Elles chutent au dedans d'elle-même... et de leurs chaises. Le spectacle se déploie donc vers l'intérieur. Les personnages partent de la verticalité et vont vers l'horizontalité. Elles dansent au sol, sortent de scène et reviennent masquées. La même écriture est rejouée avec les masques et va vers un ailleurs, vers des jeux, comme si elles redevenaient comme des enfants, ou des animaux, qui ouvrent une porte de liberté.

Quand elle y pense, Catherine Vergnes se dit que si elle devait reprendre une de ses premières pièces, c'est sûrement celle-ci qui l'intéresserait le plus.


Distribution-Production
Création 2006

Chorégraphie : Catherine Vergnes et
Pierre Charles Durouchoux en collaboration
avec les Danseuses :
Mariella Grillo et Antonia Pons Capo     (+)

Création 2006

Chorégraphie : Catherine Vergnes - Pierre Charles Durouchoux en collaboration avec les
Danseuses : Mariella Grillo - Antonia Pons Capo - Catherine Vergnes
Reprise de rôle: Julie Alamelle
Musicien : Remi Loridant
Lumière:Christian Toullec
Costumes : Mappie des Vignes

Coproduction

CCN de Biarritz Accueil studio 2006 - Conseil général du Cantal - Théâtre de Saint Flour, avec l'aide du CDC - Centre de Développement Chorégraphique de Toulouse/Midi Pyrénées dans le cadre du dispositif "IN VIVO"

Résidence de création

Théâtre de Bressuire
CDC Toulouse
Centre Culturel de Beaulieu Poitiers
Théâtre de Saint Flour

Partenaires institutionnels

Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, le Conseil Régional Midi-Pyrénées, la Ville de Toulouse et le Conseil Général de la Haute-Garonne.

Représentations

Le 3 avril 2006 : Centre Culturel
de Beaulieu Poitiers
Le 16 décembre 2005 : Théâtre de
Saint Flour




Accueil