Déluge de Lili Catharsis Photo ©Cathy Peylan-Chris Bregeon

DÉLUGE

« Au début, à pied sec, les deux hommes préservent à dessein une grande distance entre eux, ils dansent presque dos à dos, dans une indifférence réciproque, soigneusement entretenue. Ils se croisent, s'ignorent avec évidence, mais de temps en temps l'un observe l'autre du coin de l'oeil. Bientôt, dans l'espace décidément trop petit pour leurs deux corps, ils se gênent, se percutent, se saisissent. »
(+)

« Au début, à pied sec, les deux hommes préservent à dessein une grande distance entre eux, ils dansent presque dos à dos, dans une indifférence réciproque, soigneusement entretenue. Ils se croisent, s'ignorent avec évidence, mais de temps en temps l'un observe l'autre du coin de l'oeil. Bientôt, dans l'espace décidément trop petit pour leurs deux corps, ils se gênent, se percutent, se saisissent. Puis quand l'eau envahit le plateau, inexorable nappe étendue sous leurs pas, ils s'éloignent à nouveau mais retombent, glissent et roulent, deux corps séparés mais semblables, par ce qu'affrontés au même piège fluide. L'eau de Déluge les retient dans son immobilité noire dont tous deux semblent chercher à s'échapper. Dans ce duo, Pierre Charles Durouchoux et Patrice Usseglio cherchent à donner une forme à ce qui, en eux n'en a pas, ces fluides corporels et énergétiques qui les font rejoindre l'élément eau. »

Dominique Crébassol


Présentation

“Elevé en Océanie, les pieds dans l'eau, il était naturel que ce grand gaillard au corps puissant (Pierre Charles Durouchoux) s'écrive un spectacle dansé sur un plateau inondé”

écrit Christian Vernadal (programmateur à la Scène Nationale de Niort),
dans La nouvelle République du 25 janvier 2006.

(+)

Présentation

“Elevé en Océanie, les pieds dans l'eau, il était naturel que ce grand gaillard au corps puissant (Pierre Charles Durouchoux) s'écrive un spectacle dansé sur un plateau inondé”

écrit Christian Vernadal (programmateur à la Scène Nationale de Niort),
dans La nouvelle République du 25 janvier 2006.

Pour ce spectacle, Pierre Charles Durouchoux et Catherine Vergnes trouvent leur inspiration de départ dans film Gerry, de Gus Van Sant (2002), qui raconte l'aventure de deux hommes, nommés tous les deux Gerry, qui se perdent dans le désert et dont le plus fort va devoir tuer le plus faible, symbole d'un dépassement de soi nécessaire dans une situation extrême. C'est cette image des deux hommes qu'ils ont voulu reprendre dans Déluge. Comme le désert, l'eau qui monte petit à petit sur le plateau crée un vide, une étendue, un élément sur scène.

« L'eau sera peut-être le médiateur, l'élément conducteur de cette rencontre, ils trouveront peut-être un calme après le déluge...
L'eau c'est la fluidité au dedans de nous, de notre corps, c'est l'organicité du mouvement, la circulation des fluides, du sang. Les articulations ne sont plus simplement mécaniques, il y a une énergie qui passe et se laisse véhiculer par les fluides. L'élément eau nous ramène à quelque chose de primaire lié à notre histoire. »

Pierre-Charles Durouchoux

« De l'attente tranquille à l'angoisse sourde qui monte comme les eaux, les corps observent puis se tordent. Et si le déluge commençait comme une simple fuite d'eau ?
Chacun poursuit son histoire, libre interprète de sa propre angoisse. Mais l'eau envahissante renvoie chaque danseur vers l'autre. Besoin de l'autre pour émerger, besoin d'enfoncer l'autre (archétype d'un combat entre frères, à la fois complices et ennemis face au déluge).
L'eau désormais omniprésente structure l'univers des danseurs, qui se construisent autour de cet élément fondamental : lutter ? jouer ? S'admirer ?
Autant de pistes qu'ils explorent, avec des corps et des logiques à la fois semblables et si différentes. »

Françoise de Blomac


Distribution-Production
Création 2004

Chorégraphie : Catherine Vergnes et
Pierre Charles Durouchoux en collaboration
Danseurs : Patrice Usséglio et
Pierre Charles Durouchoux
Musicien : Vincent Geais                   (+)

Distribution-Production
Création 2004

Chorégraphie : Catherine Vergnes - Pierre Charles Durouchoux
Danseurs :Patrice Usséglio - Pierre Charles Durouchoux
Musicien : Vincent Geais
Lumière: Sébastien Michaud

Coproduction

CDC Toulouse - Centre cle Développement Chorégraphique Toulouse-Midi-Pyrénées.
Centre culturel Ville de Limoges Scène conventionnée pour la danse

Résidence de création

CDC Uzès - Centre de Développement chorégraphique cle l'Uzège, du Gard et du Languedoc-Roussillon Le Moulin du Roc - Scène nationale cle Niort
Centre culturel Ville de Limoges Scène conventionnée pour la clanse

Partenaires institutionnels

Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, le Conseil Régional Midi-Pyrénées, la Ville de Toulouse et le Conseil Général de la Haute-Garonne.

Représentations

12 juin 06 : Théâtre d'Aurillac
20 mai 06 : St Laurent de Neste
27 janvier 06 : Scène Nationale de Niort
15 août 05 : Festival Danse du Marais Coulon
12 mars 05 : CDC Toulouse(+)

Représentations

12 juin 06 : Théâtre d'Aurillac
20 mai 06 : St Laurent de Neste
27 janvier 06 : Scène Nationale de Niort
15 août 05 : Festival Danse du Marais Coulon
12 mars 05 : CDC Toulouse
22 et 23 février 05 : Création Limoges Scène conventionnée pour la danse
13 octobre 04 CIAM : Université Toulouse le Mirail (extrait)
22 et 23 juin 04 : Festival Nouvelle Danse d'Uzès (extrait)




Accueil Vidéo